SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Une lettre de certaines familles des victimes du 4 août au Conseil supérieur de la magistrature

Les avocats Tammam al-Sahli et Shukri Haddad, au nom de certaines familles des victimes de la tragédie du 4 août, ont envoyé lundi midi une lettre au Conseil supérieur de la magistrature.

Le livre comprenait une explication des raisons qui ont empêché les juges « Ghassan Oweidat » et « Habib Mezher » de participer aux réunions du Conseil supérieur de la magistrature consacrées à discuter de la question de l’attentat à la bombe dans le port.

Le livre se terminait par une demande du Conseil supérieur de la magistrature de traiter avec sagesse et de ne prendre aucune décision liée à l’enquête médico-légale sur le crime d’attentat à la bombe du port de Beyrouth en raison de l’absence de quorum légal du conseil selon ce qui était mentionné dans le livre.

    la source :
  • An-Nahar