SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 December 2022, Thursday |

Une lettre de soutien du Conseil supérieur de la magistrature en France au juge Bitar

Le Conseil supérieur de la magistrature en France a émis une lettre de soutien à l’enquêteur judiciaire dans l’affaire de l’explosion du port de Beyrouth, le juge Tarek Bitar.

Le titre de la déclaration publiée par le conseil était : « Soutien au juge Tarek Bitar et à la justice libanaise. »

La déclaration indique que :

« Cet été a l’occasion de la comémoration de l’explosion tragique qui avait frappé le liban le 4 aout 2020, le conseil supérieur de la magistrature français a tenu à apporter son soutien fidèle et constant au conseil supérieur de la magistrature libanis ainsi qu’à tous les magistrats de ce pays. »

« Face à la fragilisation des institutions libanises, le conseil supérieur de la magistrature français tient à réitérer l’expression de cette solidarité envers l’ensemble des magistrats libanais et tout particulièrement le juge tarek bitar en charge de l’instruction du dossier de l’explosion du port de beyrouth, qui subit des pressions, des attaques personnelles réitérées ainsi que des menaces. »

« Cette démarche est commandée par la longue histoire et l’amitié qui unissent nos deux pays mais aussi par l’exigence inconditionnelle qui s’attache au respect de l’état de droit et à l’independance de la justice. »