SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Une nouvelle crise de l’électricité

L’Electricité du Liban a publié le communiqué suivant :

Suite à la déclaration de l’Electricité du Liban en date du 19/04/2022, et étant donné que les centrales d’Al-Zahrani et de Deir Ammar sont les seules centrales thermiques encore en service, et étant donné qu’une seule cargaison de gasoil est fournie par mois, qui ne dépasse pas 40 000 tonnes métriques, au maximum, en faveur de l’Electricité du Liban, selon l’accord d’échange irakien, et étant donné que le stockage de gazole a été complètement épuisé dans l’usine d’Al-Zahrani, ce qui a conduit à sa mise hors service forcée cet après-midi, et étant donné que le navire-citerne « ELANDRA OAK » a chargé seul une quantité d’environ 40 900 tonnes de gazole, qui devrait arriver à l’usine de Deir Ammar cet après-midi, et le navire commencera à décharger sa cargaison dès que les sociétés de contrôle désignées par la Direction générale du pétrole prélèveront des échantillons à bord, et de les soumettre à des tests de laboratoire dans les laboratoires de « Bureau Veritas » – Dubaï, pour s’assurer que ses caractéristiques sont conformes après avoir reçu le résultat, ce qui va prendre quelques jours. L’Electricité du Liban rapporte qu’il est prévu que l’approvisionnement en électricité revienne progressivement à ce qu’il était (c’est-à-dire environ 450 mégawatts), à partir du dimanche 24 avril 2022.