SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 October 2021, Tuesday |

Une nouvelle crise… la perte des vaccins nécessaires pour les enfants !

Le chef du Syndicat des médecins libanais à Beyrouth, Sharaf Abu Sharaf, a publié une déclaration dénonçant les plaintes des pédiatres libanais, le manque de vaccins nécessaires pour les jeunes enfants et leur perte dans les pharmacies.

Abu Sharaf a expliqué : « La perte de ces vaccins représente un danger imminent pour toutes les jeunes générations », notant qu’il a contacté l’Organisation mondiale de la santé « pour discuter de la possibilité de sécuriser ces vaccins, qui font défaut sur le marché libanais ».

Dans un autre contexte, Abu Sharaf a remercié toutes les stations Coral d’avoir ouvert une ligne de carburant spéciale pour les médecins qui montrent leurs cartes médicales.

Abu Shouf a souhaité que les médias « ne font aucun intervirw avec des médecins pour donner des informations médicales scientifiques sans retourner au Syndicat des médecins ».

En conclusion, Abu Sharaf a renouvelé son insistance sur « la nécessité d’adhérer à des mesures préventives, surtout lorsqu’un nouveau danger tel que le mutateur Delta nous attaque, afin que nous ne recourions pas à nouveau à une fermeture complète ».