SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 December 2022, Wednesday |

Une nouvelle décision du ministre du Travail

Le ministre du Travail Moustafa Bayram a annoncé aujourd’hui dans une décision publiée n° 102/1 le 13 décembre 2021 qu’il avait rétabli la carte de certificat de travail stipulée à l’article 21 du décret n° 8352 du 30/12 En 1961, la demande de cette carte est disponible pour tous les travailleurs libanais, et les statistiques seront placées entre les mains des employeurs afin que le travailleur libanais ait un emploi prioritaire. Le premier certificat de travail a été remis aujourd’hui à Khalil Alama.
La résolution se lit comme suit :
Article 1 : Les travailleurs libanais reçoivent un certificat de travail conformément au modèle joint à la présente décision.
Article 2 : Les demandes sont introduites directement auprès du Ministère du Travail, du Département de la Main-d’œuvre ou par les départements régionaux selon un formulaire pré-préparé avec un cachet princier apposé sur les documents suivants :
1- Déclaration de logement.
2. Une photo d’identité ou un registre de l’état civil individuel
3- Photo
4. Preuve de l’exercice du travail ou de la profession, en incluant les documents suivants ou ce qui est disponible auprès d’eux:
– Une déclaration d’affiliation au syndicat.
Certificat de spécialité professionnelle, cours d’études ou de formation.
– Une déclaration de l’entreprise ou de l’institution dans laquelle il travaille indiquant la nature de son travail.
-Déclarations d’expérience.
– Une déclaration du maire précisant la profession ou le travail effectué par le demandeur.
– Tout document ou preuve prouvant l’exercice de la profession ou du travail.

Article 3 : Il appartient au Service de renvoyer la demande à l’inspection afin de vérifier la nature de la profession du demandeur. L’intérêt des forces montre leur lecture et la soumet au ministre dans l’ordre administratif du rapport.

Article 4 : Une copie du certificat de travail est communiquée à la Société nationale pour l’emploi et au Service d’information.

Article 5 : Le Service d’information et la Société nationale pour l’emploi collectent et comptent les travailleurs titulaires d’un certificat de travail et fournissent aux employeurs les noms des travailleurs sur demande en fonction du type de travail requis.