SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Une pause à Anout en raison de la mort de la fille « Joury El-Sayed »

Les jeunes et les habitants d’Anout ont organisé une réunion pacifique intitulée : « Pour le bien de nos enfants et des enfants de tout le Liban », à la suite du tragique accident qui a tué la fille de la ville, Joury Mazen Al-Sayed.

Le père de l’enfant, Joury Mazen Al-Sayed, a prononcé un discours dans lequel il a déclaré : « Une fillette de 10 mois est décédée et nous recherchons une chambre de garde d’enfants. Ils n’ont pas répondu aux médecin, qui pendant une heure et demie essayait de s’assurer une place dans la garde et l’enfant rendait son dernier soupir. Personne n’entend que Dieu. »

Il a ajouté : « Ma fille est un papillon, comme elle est venue, elle est partie, et celui qui me l’a donnée l’a prise, ô honte , et que tout le monde sache qu’il n’y a pas de chambre de garde d’enfants dans tout le Liban, et s’il est trouvé, il a besoin d’un intermédiaire. »

Les citadins en colère ont été unanimement d’accord face à la réalité dans laquelle ils vivent et ne pas rester silencieux face à cette tragédie, « qui n’est pas la première, et ce ne sera pas la dernière ».

Les manifestants ont annoncé un autre arrêt de protestation demain, auquel tous les habitants de la région participeront.