SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Une réunion au palais du gouvernement pour discuter de la question de la sécurité alimentaire et du blé

Le Premier ministre Najib Mikati a présidé une réunion au Grand Sérail.

Le ministre Salam a déclaré à l’issue de la réunion : « La réunion a été consacrée à discuter de la question du blé et du projet sur lequel nous travaillons en coordination entre les ministères de l’Agriculture et de l’Economie pour le bien de l’avenir du blé au Liban ».

Il a ajouté : « Notre réunion d’aujourd’hui est de proposer un plan d’action, et il y a une coordination complète entre les ministères de l’agriculture et de l’économie concernant ce plan.  »

Il a ajouté : « L’importance du plan réside dans le soutien aux fermes libanaises et dans le soutien de la production agricole nationale.  »

En réponse à une question sur la quantité de blé qui se trouve actuellement sur le marché libanais, il a déclaré : « Je tiens à rassurer tout le monde que le dernier lot a été ouvert sous forme de crédit de la Banque du Liban, à partir duquel environ 21 millions de dollars ont été débloqués pour supportent environ 45 000 tonnes de blé, et il y en a maintenant environ 40 000 au Liban.

Lors de notre réunion d’aujourd’hui, le message du président Mikati était très clair, à savoir rationaliser ce secteur afin de préserver le gagne-pain du citoyen et la liasse de pain en particulier, et il nous a clairement demandé de gérer la question du blé et de corriger le soutien de plus en plus de manière décisive pour la liasse de pain.

Il a poursuivi:« Le FMI a accordé au Liban un prêt de blé dont la mise en œuvre prend deux mois, car le nouveau parlement doit l’approuver, permettant au Liban d’aller de l’avant, et pour accéder à ce prêt, il y a une période d’environ deux mois.

Nous avons rassuré le président que le soutien est continu et n’est pas levé, et il a demandé de rationaliser le soutien afin que le soutien soit dirigé spécifiquement vers la liasse de pain, et nous publierons dans les prochains jours des décisions pour garantir et garantir que la liasse de pain ne sera pas rompue et maintiendra son prix ».

Quant au ministre de l’Agriculture, il a déclaré:« La réunion d’aujourd’hui vise à confirmer ce qui a été convenu dans le passé du plan de renaissance du secteur du blé, en commençant par la culture, menant au processus de suivi, de récolte, d’achat de blé et toutes les quantités disponibles par le ministère de l’Economie à travers l’engagement du gouvernement libanais que cette question sera claire et sans ambiguïté.

Cette étape s’inscrit dans le cadre de la préparation de la session du cabinet de jeudi prochain, et ce jusqu’à une décision claire du gouvernement libanais dans laquelle il s’engage à nouveau à être un sponsor de la filière blé et de sa culture, jusqu’à la fertilisation. et l’irrigation complémentaire et la fin de la récolte avec tous ses degrés.

Il a ajouté:« Aujourd’hui, on ne peut parler de renaissance de la filière blé que s’il y a un prix spécifique lié au cours international, et c’est ce que nous avons confirmé avec le ministre de l’Economie. Et nous aurons un autre regard médiatique pour mettre tout le plan devant les médias et l’opinion publique libanaise.

En réponse à une question sur le processus électoral, le ministre de l’Agriculture a félicité les Libanais et le gouvernement libanais « d’avoir mené à bien ce véritable processus démocratique et tous ceux qui l’ont remporté ».

Il a déclaré:« En conséquence, c’est l’image d’un Liban ouvert et pluraliste, et une fois les élections terminées, nous recommençons à construire l’État civil moderne dans lequel tous les Libanais sont inclus dans le cadre de l’État et de la la justice est indépendante ».

Le Premier ministre a rencontré les ambassadeurs d’Australie, Andrew Barnes, et d’Ukraine, Ihor Ostach, au cours desquels ils ont discuté des relations entre les deux pays.

Le président Mikati a rencontré le vice-Premier ministre Saadeh Al-Shami. Il a également rencontré le ministre des Finances Youssef Khalil.