SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 23 October 2021, Saturday |

Une réunion exceptionnelle aux installations pétrolières d’Al-Zahrani… Voici ce qui a été convenu

Une réunion exceptionnelle s’est tenue dans les installations pétrolières d’Al-Zahrani, où il a été convenu de former une cellule de crise permanente pour suivre la question de la sécurisation du carburant diesel pour alimenter les générateurs, suite à la réunion qui a eu lieu samedi dernier dans le bureau du Député Enaya Ezz El-Din dans la ville de Tyr.

Cette réunion extraordinaire et d’urgence a eu lieu dans le bureau du directeur des installations pétrolières à Al-Zahrani Ziad Al-Zein, rejoint par le directeur général de l’économie, Muhammad Abi Haidar, le président de l’Union des municipalités de Tyr, Eng. Hassan Dabouk, le directeur général adjoint du pétrole, M. Zaher Suleiman, et des représentants des entreprises distribuées dans la ville de Tyr.

Après avoir examiné la crise de la ville en termes de besoins quotidiens de Mazout pour faire fonctionner les générateurs, les fours, les marchés et les hôpitaux en particulier, à la lumière de l’anticipation d’une saison touristique prometteuse et en conjonction avec un large rationnement de l’approvisionnement en électricité, il a été convenu que « les installations pétrolières d’Al-Zahrani s’efforceront d’assurer le carburant nécessaire à la ville dans la limite des capacités disponibles, avec la nécessité de noter la grande difficulté à ouvrir des crédits, ainsi que d’anticiper la fourniture des hôpitaux et de leur accorder une attention particulière, en attendant l’élaboration d’un plan pour les fours en coordination entre les ministères de l’Énergie et de l’Économie. »

Il a également été convenu, selon une déclaration, que « les sociétés de distribution s’engagent à livrer au marché local tous les produits livrés à partir de leurs parts approuvées dans Al-Zahrani ou du secteur privé, avec une préférence pour les générateurs en particulier, et leur engagement également à ne pas stocker et à se conformer pleinement au prix de l’État selon le calendrier hebdomadaire d’installation des prix publié par le ministère de l’Énergie et de l’Eau, qui a adopté la livre libanaise entière sans le dollar américain, à condition que les installations déclarent en parallèle les quantités livrées au ministère de l’économie et aux forces de sécurité compétentes ; Pour suivre le processus de distribution, contrôler les violations et mettre fin à la situation anormale du marché noir. Et convenir d’une cellule de crise qui se réunit en cas de besoin pour lancer une plateforme de sécurisation des besoins de la ville, conformément aux principes juridiques qui régissent le travail des installations de Zahrani. »