SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

Une réunion pour discuter de la crise du secteur des télécommunications

La commission des médias et des communications a tenu une session ce matin, dirigée par le représentant Hussain Al-Hajj Hassan et en présence du rapporteur de la commission, le représentant Tariq Al-Marabi, et des députés.

La réunion a également été suivie par le ministre des Communications du gouvernement intérimaire, Talal Hawat, et le directeur général d’Ogero Imad Kreidieh.

Après la session, Hajj Hassan a déclaré : « La commission parlementaire des médias et des communications a tenu sa session hebdomadaire et figure à son ordre du jour un sujet clé qui fait partie des besoins urgents des citoyens face aux crises accumulées qui affligent le pays ces jours-ci. , et bien sûr devant les scènes des files d’attente libanaises dans leurs voitures et véhicules devant les stations-service, et devant les problèmes d’approvisionnement en carburant, hôpitaux, fours, générateurs, et tous les services publics de la vie, en plus de toute cette électricité , dont les heures de fourniture sont toujours en baisse de l’Electricité du Liban (EDL) en raison de l’ouverture des crédits de carburant.

Nous avons également un problème dans le secteur des télécommunications à Ogero, Alfa et Touch, a cause du même problème, le manque de carburants, et cela est lié à l’insuffisance de l’offre à Ogero. »

Il a ajouté : « Si le taux de change reste le même, alors il y aura une pénurie de seulement 68 milliards de livres de carburant pour achever Ogero jusqu’à la fin de l’année 2021. »

Il a poursuivi : « Il y a aussi 22 millions de dollars, que la Banque du Liban est tenue de transférer à l’étranger pour acheter des pièces détachées et des câbles et sécuriser Internet. Concrètement, nous parlons de 30 milliards ou 35 milliards de livres libanaises, et jusqu’à présent la Banque du Liban n’a pas transféré l’argent, et le directeur général d’Ogero a informé qu’il ne peut pas l’obtenir, et si le directeur général d’Ogero veut pour l’acheter au marché, on ne sait pas s’il en a le droit.

Il a ajouté : « S’il veut l’acheter sur le marché, cela signifie qu’il a besoin de 250 milliards de livres libanaises qui ne sont pas disponibles, en d’autres termes, la Banque du Liban a accepté de n’acheter que des heures d’Iwan à l’étranger pour 9 millions de dollars, et il y a 13 millions de dollars qui seront achetés au prix d’environ 150 milliards de livres pour les câbles et les pièces détachées. »

Il a déclaré: « Nous avons convenu qu’Ogero préparerait une proposition de loi pour ouvrir des fonds supplémentaires dans le budget d’Ogero en 2020, afin de garantir tous nos besoins. »

Il a ajouté : « Le deuxième point dont nous avons discuté et que nous n’avons pas fini de discuter est l’article 36 de la loi de finances 2020, qui réglemente les mouvements d’argent entre les entreprises de téléphone mobile et le trésor public. »