SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Une semaine « volante » pour le dollar du marché noir… Combien a-t-il été enregistré samedi soir ?

Le taux de change du dollar sur le marché noir a enregistré ce soir, samedi, entre 14950 et 15000 livres libanaises par dollar, après avoir enregistré dans la matinée entre 14850 et 14950 livres libanaises par dollar.

Il est à noter que le dollar avait ouvert cette semaine à un taux de change entre 13400 et 13450 livres libanaises par dollar, ce qui est une indication claire de l’aggravation de la crise économique au Liban, au milieu de l’incapacité de l’autorité à trouver des solutions pratiques qui fonctionnent pour arrêter l’effondrement.

Concernant la faisabilité de la circulaire 158 émise par la Banque du Liban, le journaliste écrivain Nazir Reda a confirmé à « Sawt Beirut International » que « cette circulaire est temporaire, non permanente, et ne résoudra rien à la crise du taux de change, » ajoutant, « Nous devons noter qu’à chaque fois qu’une nouvelle circulaire est émise, le taux de change du dollar augmente sans savoir qui est derrière. Est-ce que vraiment c’est le besoin du marché ou un jeu politique », soulignant qu' »il y a des mains cachées qui contribuent à la hausse du taux de change du dollar. »

Dans ce contexte, l’ancien chef de la Commission de contrôle des banques, Samir Hammoud, s’attendait à ce que le taux de change du dollar atteigne 999 000 livres libanaises, expliquant qu’il s’attendait en 1984 à ce que le taux de change du dollar atteigne trois chiffres, et c’est ce qui s’est passé « et aujourd’hui, si nous continuons dans ce schéma et pendant deux ans, le taux de change atteindra 6 chiffres, c’est-à-dire 999 000 livres libanaises.

Le taux de change du dollar à la Banque centrale du Liban est resté à 1507,5 livres par dollar, et il est affecté aux produits de base seulement. Le Gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, a annoncé que la Banque Centrale vendra des dollars américains aux banques participantes sur la plateforme d’échange « Sayrafa » à un prix de 12.000 livres par dollar qui seront vendus par les banques à 12.120 livres par dollar.