SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Une tentative de contrebande de Captagon dans une cargaison de sacs de café

La Direction générale des forces de sécurité intérieure – Division des relations publiques a publié la déclaration suivante :

Dans le cadre du suivi continu effectué par la Division de l’information des Forces de sécurité intérieure pour découvrir les réseaux de contrebande et de trafic de drogue, et arrêter leurs membres, certaines informations ont été mises à la disposition de la Division concernant les préparatifs de la contrebande d’une grande quantité de pilules de Captagon à l’intérieur d’une grande cargaison de café, du Liban à la Jordanie, puis au Royaume d’Arabie Saoudite. Cette opération avait déjà été annoncée par le ministre de l’Intérieur et des Municipalités, le juge Bassam Mawlawi, lors de la réunion élargie qui s’est tenue le 6 de ce mois, pour faire le point sur la question des mesures prises aux frontières pour lutter contre les opérations de contrebande.

Grâce à ses procédures d’information et au résultat du suivi, les unités compétentes de la Division de l’information ont pu identifier tous les membres du réseau de contrebande, dont :

W.A. (né en 1973, libanais)
M.H. (né en 1962, Syrien)
Il s’est avéré que la première personne avait déjà été arrêtée pour le crime de contrebande de pilules de Captagon vers le Royaume d’Arabie Saoudite, et qu’elle avait été libérée il y a environ un an.

En conséquence, les ordres nécessaires ont été donnés pour surveiller et arrêter les membres du réseau, et pour faire une descente dans l’entrepôt où la quantité de « Captagon » est cachée.

Les 4, 5 et 8 décembre 2021, et après un processus de surveillance et de contrôle minutieux, une force spéciale de la Division a effectué un raid dans l’entrepôt susmentionné dans la localité de Bir Hassan, et quatre millions de pilules de Captagon ont été professionnellement cachées dans une cargaison de sacs de café, qui étaient prêts à être expédiés.

Le premier a été arrêté à l’aéroport international Rafic Hariri, alors qu’il tentait de quitter le territoire libanais pour la Turquie. L’une des patrouilles de la division a pu arrêter le second à Aramoun.

En les interrogeant, ils ont avoué la responsabilité qui leur était attribuée, et le premier a déclaré qu’il était chargé d’assurer le transport de la marchandise et de la placer en lieu sûr.

Dans le même contexte, la Division de l’information a déjoué, au cours du mois dernier, l’opération de contrebande de (1.500.000) pilules de Captagon cachées dans les bases de palettes en bois (palettes) qui étaient destinées à l’exportation par le port de Beyrouth, et a arrêté une des personnes impliquées.