SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Une vidéo horrible de la torture des travailleurs à Akoura… et une déclaration des forces de sécurité

La Direction générale des forces de sécurité intérieure a publié une mise au point sur les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux et montrant des agressions contre un certain nombre de personnes.

La déclaration suivante a été énoncée:

Le 20-6-2022, une personne a affirmé devant le commissariat d’Akoura qu’un certain nombre de ses employés avaient volé un montant de cent millions de livres libanaises, et sur la base d’un signal de la justice, la plainte a été transférée à la sécurité intérieure Forces armées, le Détachement judiciaire de Jounieh, au sein de l’Unité de police judiciaire pour le suivi.

Date d’aujourd’hui, après avoir fait circuler sur les réseaux sociaux des vidéos montrant des attaques contre un groupe de ces travailleurs.

Immédiatement, une enquête sur l’incident a été ouverte par le commissariat concerné, sur la base du renvoi de la justice compétente, et un signal a été pris pour amener la personne pour laquelle ils travaillent à entendre son témoignage à cet égard, et l’enquête est en cours.

Des militants sur les réseaux sociaux ont diffusé aujourd’hui des vidéos et des photos horribles de l’attaque contre des jeunes libanais et syriens de la région d’Al-Abdeh travaillant dans la cueillette des cerises.

Selon le journaliste Tony Boulos, le propriétaire du terrain les a accusés d’avoir volé une montre-bracelet et des lunettes de soleil quatre jours après avoir commencé à travailler pour échapper au paiement de leur salaire et de les terroriser en leur envoyant un groupe armé.

Ensuite, ils ont été attachés et une pomme de terre a été mise dans la bouche de chacun d’eux et ils ont été fouettés avec des câbles électriques.