SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 19 September 2021, Sunday |

Une visite du ministre de l’Éducation pour discuter de la sécurisation des conditions de retour aux études

Après sa rencontre avec le Président de la République, le général Michel Aoun, le ministre par intérim de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur, Tariq Al-Majzoub, a fait le tour de plusieurs ministres pour présenter les affaires éducatives qui pèsent sur les secteurs public et privé, et pour sécuriser les exigences pour ouvrir des écoles.

Le premier arrêt a eu lieu au ministère de l’Énergie et de l’Eau, où il a rencontré le ministre Raymond Ghajar, et la discussion a porté sur la sécurisation du carburant pour les écoles et les lycées afin de produire de l’électricité, du chauffage, des transports scolaires et de permettre aux enseignants de fréquenter les écoles.

Après cela, Majzoub et la délégation ont rendu visite au ministre de l’Industrie du gouvernement intérimaire, Imad Hoballah, et ont discuté avec lui de la possibilité d’une contribution des industriels à la production de papeterie au Liban à des coûts acceptables, la production de manuels pour le secteur privé, et un éventuel soutien financier pour le retour à l’école.

Il a également rencontré le ministre de l’Intérieur et des Municipalités du gouvernement intérimaire, le général de brigade Mohamed Fahmy, et a discuté avec lui de la question d’ordonner aux municipalités de mettre les écoles sur la liste prioritaire pour la distribution du gazole sourcé pour pouvoir produire de l’énergie, fournir du chauffage et le transport scolaire.

Les deux parties ont également discuté de l’élaboration d’un projet d’écoles pour mineurs dans les prisons et de la protection des élèves contre la violence.

Ensuite, Majzoub et la délégation ont rendu visite au ministre de l’Économie et du Commerce, Raoul Nehme, du gouvernement intérimaire.

Il a proposé de travailler avec lui pour contrôler le coût du manuel imprimé, au Liban, afin qu’il soit disponible sur le marché à des prix acceptables, d’autant plus que le ministère de l’Économie et du Commerce contrôle le prix des manuels.

Al-Majzoub et la délégation qui l’accompagne ont rencontré le ministre des Communications, Talal Al-Hawat, dans le gouvernement intérimaire.

Tous les ministres qui ont rencontré le ministre de l’Éducation se sont déclarés prêts à faire des efforts avec les unités ministérielles concernées pour soutenir le projet de retour à l’école du ministère de l’Éducation.

Au vu des difficultés qui entravent ce retour.

Ces rencontres se traduiront par des démarches concrètes, bilatérales ou plus, entre la fin de cette semaine et le début de la semaine prochaine.