SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

Vidéo : L’une des plus importantes saisies de drogue au Liban

La Direction Générale des Forces de Sécurité Intérieure – Division des Relations Publiques a publié la communication suivante :

Dans le cadre de la lutte contre le crime de la drogue, et après la mise à disposition d’informations auprès du groupe spécial de l’unité de police judiciaire sur le transfert de substances stupéfiantes destinées à la promotion entre la Bekaa et Beyrouth, et suite aux opérations de surveillance et de suivi qui ont duré des semaines, il s’est avéré que le réseau utilise des plaques d’immatriculation et des cartes d’identité falsifiées pour transporter ces substances. Ses membres utilisent également un appartement dans la ville de Deir Qoubel – Aley, comme Comme un magasin de drogues.

Le 28-04-2021, le groupe mentionné ci-dessus a effectué des opérations simultanées, comme suit :

Une opération d’embuscade contrôlée dans la ville d’Araya, qui a abouti à l’arrestation de deux personnes à bord d’une « Range Rover » à quatre roues motrices portant de fausses plaques :

– A.Ch. (né en 1984, libanais)
– M.a. (né en 1995, libanais) Il utilise une fausse carte d’identité dans ses déplacements, et il a tenté de lancer une grenade sur les forces, mais celles-ci l’en ont empêché.
Ils ont été saisis en leur possession une grande quantité de drogue, une grenade à main, un pistolet avec 15 munitions utilisables, et un montant de / 58 / millions de livres libanaises.

Dans la localité de Jisr Al-Sfeir – Al-Dahiyeh, une autre voiture appartenant au même réseau a été saisie, et la personne à bord a été arrêtée :

– A.M. (né en 1992, libanais), et il utilise également une fausse carte d’identité appartenant à un ressortissant syrien.

Un appartement à Deir Qoubel a également été perquisitionné, et une grande quantité de drogue et de faux billets de banque libanais ont été saisis.

Les quantités saisies s’élèvent à plus de / 3500 / enveloppes et « boîtes en plastique », contenant les drogues professionnellement et préparées pour la promotion, en plus de contrôler des quantités de salvia et / 7 / appareils cellulaires.

Les personnes arrêtées et saisies ont été renvoyées à l’Office central de contrôle des stupéfiants pour une enquête plus approfondie, sur la base de la référence du pouvoir judiciaire compétent.