SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

Washington au gouvernement libanais: Empêchez les attaques du Hezbollah contre Israël

Les États-Unis ont condamné, vendredi, dans les termes les plus forts les attaques des milices du Hezbollah contre Israël.Le département d’État américain a exhorté le gouvernement libanais à empêcher les membres du Hezbollah de tirer des roquettes sur Israël, en disant la violence met en danger les Israéliens et les Libanais, et menace la stabilité et la souveraineté du Liban.

Le porte-parole du département d’État, Ned Price, a déclaré: « Nous appelons instamment le gouvernement libanais à empêcher de telles attaques et à étendre son contrôle sur cette zone », et à faciliter la mission des casques bleus de la FINUL dans le sud du Liban. »Nous encourageons vivement tous les efforts pour maintenir le calme », ​​a-t-il ajouté, selon l’AFP.

En outre, Price a confirmé que Washington est en contact avec des responsables israéliens et libanais et l’armée libanaise.

Des dizaines de missiles

Il est à noter que, jeudi, l’armée de l’air israélienne a lancé ses premières frappes aériennes sur le Liban depuis des années, confirmant le ciblage de sites à partir desquels des missiles ont été lancés vers ses régions du nord.

Le Hezbollah a lancé des dizaines de roquettes, vendredi, depuis le sud vers des positions israéliennes, affirmant avoir répondu aux raids aériens israéliens, mais l’armée israélienne a intercepté la plupart d’entre elles.

« Nous pouvons l’aggraver »

De son côté, le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a conseillé vendredi au Hezbollah, à l’armée et au gouvernement libanais de ne pas tester Tel-Aviv.Dans une déclaration aux médias israéliens, il a déclaré que la situation au Liban est désastreuse et que « nous pouvons l’aggraver ».

Gantz a également souligné qu’Israël se calmera si l’autre partie se calmera, soulignant que Tel-Aviv n’a aucun intérêt au Liban.

« Nous ne voulons pas escalader… mais »

De son côté, l’armée israélienne a confirmé, vendredi, que Tel-Aviv ne souhaite pas d’escalade à la frontière avec le Liban, mais elle est « prête » à le faire.

Le porte-parole de l’armée, Amnon Scheffler, a déclaré aux journalistes que 19 roquettes ont été tirées sur Israël depuis le Liban, et aucune victime n’a été signalée. Et que parmi ces roquettes 3 ont atterri au Liban et 16 obus ont dépassé la frontière, dont 10 ont été interceptés par le système de défense aérienne israélien.

    la source :
  • alarabiya