SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 January 2023, Saturday |

Washington impose des sanctions au « Hezbollah » et à des entités syriennes et irakiennes

Le département d’État américain a imposé des sanctions à des entités syriennes, libanaises et irakiennes, ainsi qu’à la Russie et à la Corée du Nord, pour avoir violé l’embargo sur les armes.

Le mouvement militaire « Asa’ib Ahl al-Haq », qui fait partie des forces pro-gouvernementales en Irak, le groupe pro-iranien « Kataeb Hezbollah », le Hezbollah libanais et deux sociétés commerciales syriennes ont été inscrits sur la liste noire.

Selon un document publié par le ministère des affaires étrangères, les sanctions sont entrées en vigueur le vingt-neuf du mois dernier.

L’administration américaine a également imposé des sanctions à l’institution de recherche et de production « Pulsar », à la société de leasing d’avions « Greenlight Moscow » et à la société russe « Asia Invest », car Washington estime qu’elles violent la législation américaine interdisant la prolifération des armes de destruction massive en relation avec l’Irak, la Corée du Nord, la Syrie et les États-Unis.

Elle a précisé que les sanctions sont valables pour deux ans, mais qu’elles peuvent être allégées ou levées par le secrétaire d’État américain.

Le département d’État américain avait ajouté cinq militants à sa liste du terrorisme mondial, il y a quelques jours, ce qui nécessite de bloquer toute propriété ou tout intérêt qu’ils possèdent aux États-Unis.

Les États-Unis ont également mis sur liste noire, la semaine dernière, 8 personnes et 10 entités syriennes, dans le cadre de mesures distinctes prises mercredi pour lutter contre le terrorisme, et d’autres liées à la Syrie, notamment des branches des renseignements généraux et militaires syriens.