SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 January 2023, Sunday |

William Noun à Sawt Beirut International: Les formations judiciaires qui n’ont pas encore été signées sont ce qui entrave l’enquête

Des affrontements ont éclaté ce matin entre les familles des martyrs du port de Beyrouth et l’armée libanaise devant l’Université de Kalasik, après qu’elles n’aient pas été autorisées à rencontrer le Premier ministre Najib Mikati après avoir fini de participer à la célébration de Pâques de l’université.

Les familles des martyrs ont confirmé que la décision d’aujourd’hui est intervenue après plusieurs tentatives de prise de rendez-vous pour rencontrer le Premier ministre Najib Mikati, mais en vain. Et que « le ministre des Finances a été contacté il y a deux jours pour le rencontrer et il ne nous a plus recontactés ».

Le porte-parole des familles des victimes, William Noun, a ajouté: « Il n’est pas possible de démolir les silos avant que l’acte d’accusation ne soit publié. »

Il a poursuivi: « Nous poursuivons la pression sur le gouvernement pour qu’il ne démolit pas les solos. »

Il a souligné que « les formations judiciaires qui n’ont pas encore été signées sont ce qui entrave l’enquête jusqu’à présent ».

L’un des participants a noté: « Certaines des familles des martyrs sont soumises à des menaces personnelles de la part d’agences étatiques ».