SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 9 February 2023, Thursday |

William Noun et Peter Bou Saab ont été laissés sous enquête…

Le procureur général d’appel de Beyrouth, le juge Zaher Hamadeh, a donné le signal de laisser William Noun et Peter Bou Saab sous enquête, qui ont comparu devant la direction générale de la sûreté de l’État à Ramleh Al-Bayda, après avoir été quittés par le Berbère El- Caserne Khazen à Verdun en lien avec ce qui s’est passé mardi dernier devant le Palais de Justice.

Les représentants Georges Okais et Melhem Khalaf étaient présents avec Noun et Bou Saab à la securité de l’État.

Après l’avoir quitté, Noun dit : « Si ma voix les dérange, alors cela veut dire qu’elle est arrivée, et notre voix est la voix de la vérité, et nous sommes sous le toit de la loi, et nous réclamons la justice du 4 août. ”

Pour sa part, le représentant Aqis a déclaré devant la direction de la sécurité de l’État : « La bataille est de montrer la vérité sur l’explosion du port, et nous ne sommes pas en confrontation avec la justice, peu importe à quel point elle a tort contre nous.  »

Il a ajouté : « Je crains qu’il y ait une tentative d’étouffer la voix de William Noun, et nous sommes ici pour établir la vérité, et les familles des martyrs veulent la vérité et ne sont pas fans des manifestations.  »

À son tour, le représentant Khalaf a appelé à « le cours de l’enquête sur le dossier du port doit être corrigé, et l’enthousiasme à enquêter sur les familles des victimes du port doit être le même pour obtenir justice et le pouvoir judiciaire est une source de réconfort ».