SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Y a-t-il un risque de blocage des réunions du Conseil des ministres ?

Le ministre du Travail, Moustapha Bayram, a nié « qu’il y ait un quelconque danger de blocage pour les sessions du cabinet », soulignant qu’ « il n’y a pas d’atmosphère désagréable dans les discussions qui ont eu lieu au cours des deux dernières semaines et celles-ci ont été constructives et scientifiques à la lumière d’une volonté totalement unifiée de parvenir à un résultat qui tienne compte à la fois des conditions de vie et des finances de l’Etat. »

Quant à la séparation du plan d’électricité du budget, il a déclaré dans une interview à la radio : « Il n’y a pas de rejet de la question, mais les expériences précédentes ont montré que le paiement d’avances n’a pas atteint le but souhaité », notant que « le ministre de l’Énergie l’a considéré comme une aide à l’État, tandis que le Premier ministre avait un autre avis pour inclure le montant dans la réserve budgétaire, mais le paiement est effectué selon des étapes claires sur la méthode ».

Bayram a confirmé que dès que le budget sera approuvé, il convoquera le comité à une réunion pour décider de la question du salaire minimum et reconsidérer les chiffres précédents.