SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 January 2023, Monday |

Y a-t-il une crainte sécuritaire pour les élections parlementaires ?

L’ancien ministre Marwan Charbel a écarté toute crainte sécuritaire concernant les élections législatives, soulignant que « les accords politiques qui ont eu lieu réduisent les préoccupations sécuritaires. »

Il a souligné dans une interview à la radio que « les élections auront lieu, car elles sont une demande fondamentale dans le pays comme à l’étranger », expliquant que « ne pas les tenir conduira le pays au vide, car il n’y a pas de prolongation du conseil actuel et pas de gouvernement, et donc pas d’élections présidentielles. »

Charbel a exclu tout changement dans le nouveau parlement en raison de l’absence d’unification des listes électorales de la société civile et de la « révolution » dans les circonscriptions électorales.

Concernant le retour des ambassadeurs des pays du Golfe au Liban, Charbel a souligné que « le Liban a besoin des pays arabes, notamment du Royaume d’Arabie Saoudite. »