SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Y aura-t-il une famine au Liban?

Le ministre de l’Economie et du Commerce, Amin Salam, a assuré qu’il n’y a pas de famine au Liban, notant que le Comité de sécurité alimentaire s’est réuni aujourd’hui sous la direction du Premier ministre Najib Mikati pour confirmer que toutes les denrées alimentaires de base sont disponibles sur le marché.

Les quantités suffisent pour deux mois
Salam a ajouté dans une interview exclusive avec Salam Beirut International: Le secteur privé et tous les syndicats concernés par la question de la sécurité alimentaire, y compris les importateurs, les supermarchés, les moulins et autres, ont participé à la réunion, et nous ont assuré que les quantités au marché sont suffisantes pour deux mois, et le processus d’importation se poursuit toujours.
Salam a indiqué que la grande préoccupation concerne la hausse des prix à l’échelle mondiale et son impact sur le pouvoir d’achat du consommateur libanais.

26 mille tonnes de blé
Il a souligné que tous les matériaux sont fournis, dont le principal est le « blé », soulignant que dans les semaines à venir, environ 26 000 tonnes de blé arriveront au Liban, et que la Banque du Liban a fournit des crédits pour eux.

Unification des prix
Il a déclaré: La chose la plus importante aujourd’hui est que nous avons demandé aux personnes concernées d’unifier les prix d’une vingtaine de types de denrées alimentaires dont les gens dépendent pendant les vacances et pendant le mois béni du Ramadan.

Salam a souligné que toutes les poursuites précédentes des supermarchés et la surveillance adoptée par le ministère, dans laquelle il a été constaté qu’il existe un monopole des marchandises, sont devenues chez le pouvoir judiciaire.

Et il a conclu: Moi, en tant que ministre de l’Économie, j’ai demandé à la justice de prendre les peines les plus sévères contre quiconque monopolise des matériaux.

    la source :
  • Sawt Beirut International