SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 December 2022, Sunday |

Yaghi à SBI : La démarcation de la frontière avec Israël ne signifie pas que nous sommes devenus un pays pétrolier

Oumayma Shams Al-Din
A A A
Imprimer

Dans une interview accordée à Sawt Beirut International, l’expert pétrolier, Rabih Yaghi, a souhaité que la plupart des découvertes pétrolières soient commerciales, afin que nous puissions compter sur le pétrole et le gaz comme levier pour l’économie effondrée, notant que cette affaire ne se fait pas en une seule nuit, mais se fera par étapes, du stade de l’exploration au stade de l’exploitation à la phase de développement, pour étudier et développer ces réservoirs découverts, puis atteindre le processus de production, ce qui nécessite un minimum de 8 à 10 ans.

Yaghi a souligné que nous souffrons d’une mauvaise gestion dans le secteur pétrolier résultant non seulement de la corruption, mais aussi du fait que les superviseurs du secteur ne sont pas spécialisés dans le pétrole et n’ont pas d’expérience dans ce domaine, critiquant les politiques suivies au Liban, qui ont conduit au retard dans les découvertes, l’exploration et la production. Notant qu’Israël a environ 15 ans d’avance sur nous dans ce domaine.

Il a appelé à la nécessité de traiter ce secteur d’une manière scientifique et technique, loin des quotas politiques et sectaires, notant la présence de nombreux jeunes libanais qui sont capables de mener à bien ces tâches, car ils ont de l’expérience dans les plus grandes compagnies pétrolières du monde. Il a également appelé à la création de la Compagnie nationale du pétrole, critiquant l’Autorité de régulation et le Fonds souverain, dont nous avons commencé à parler avant d’avoir des revenus, et les fonctionnaires ont commencé à discuter de la façon dont ils vont partager ce fonds, à qui sera affilié, qui le gérera, et la part de chaque secte et leader, soulignant la nécessité de traiter la question d’une manière scientifique qui fait que les entreprises et les pays nous respectent.

En réponse à une question sur le fait de savoir si le Liban est un pays pétrolier, Yaghi a déclaré que la démarcation de la frontière avec Israël ne signifie pas que nous sommes devenus un pays pétrolier, soulignant que nous ne deviendrons pas un pays pétrolier et que nous n’entrerons pas dans le club des pays exportateurs et producteurs de pétrole avant d’avoir une production commerciale, soulignant que nous ne pouvons pas devenir un pays producteur de pétrole avant 2030, au minimum, considérant tout discours à ce sujet comme des symptômes médiatiques et populistes qu’il faut abandonner et respecter l’esprit des entreprises, des pays civilisés et l’esprit du peuple libanais.

Il a estimé que nous ne verrons pas d’amélioration du taux de change du dollar ou de la situation économique en général avant d’avoir une production commerciale capable d’être exportée, considérant que tout ce qui se passe est une preuve de faiblesse et de manque de maturité dans la gestion de cette installation et d’immaturité dans la gestion du pays dans son ensemble.

    la source :
  • Sawt Beirut International