SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Zahra: Nous n’avons pas d’autre choix que de choisir l’État

« En tant que forces libanaises, nous n’avons pas d’autre choix que de choisir l’État pour protéger la paix civile et protéger le pays, mais en période de danger, nous sommes des forces », a déclaré l’ancien député Antoine Zahra.

Les remarques de Zahra sont intervenues lors d’une réunion hypothétique tenue par le Secrétariat d’assistance au déploiement du Parti des forces libanaises par le biais de la technologie Zoom avec les forces de déploiement.

Dans un premier temps, l’ancienne députée Zahra a parlé de la situation politique au Liban, de l’ampleur de la corruption politique et de l’effondrement total qui en a résulté en raison des piètres performances de cette majorité au pouvoir. Il a présenté quelques modèles de réforme pour les forces libanaises. La députée Zahra a souligné comment les forces libanaises se tenaient aux adœores de la communauté, en particulier avec les personnes touchées par l’explosion du 4 août.

Il a présenté la restauration de plus de 500 logements par la Ground 0 Society. La députée Zahra a condamné le récent incident de contrebande de captagons et ses implications pour l’économie déjà délabrée du Liban et l’ampleur des effets négatifs qu’il a eus sur les agriculteurs libanais. Il a également évoqué le contrôle du Hezbollah sur l’État et ses capacités. Zahra a expliqué la position des forces sur le processus électoral précoce et sa préparation.

    la source :
  • Sawt Beirut International