SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2021, Friday |

Al-Bazari: Nous sommes toujours en danger … Et l’immunité communautaire est encore tôt.

« Malgré toute l’amélioration de la situation épidémiologique au Liban, nous sommes toujours au niveau quatre et l’épidémie, c’est-à-dire le risque », a déclaré Abdel Rahman al-Bazari, président du Comité national pour la gestion du vaccin corona.

« Si cette amélioration se poursuit, nous passons rapidement au troisième niveau, ce qui s’accompagne de changements dans notre façon de nous comporter, et il y a une sorte de clémence dans certaines mesures, mais le citoyen doit être convaincu que c’est la base pour faire face à Corona. » En plus du taux de vaccination, qui n’a pas encore atteint 10%, c’est impressionnant. »

« Le vaccin de Pfizer arrive périodiquement au Liban, mais en mai, le pourcentage diminuera légèrement, mais il continue », a déclaré al-Bazari dans une interview à la radio. Les quantités de ce vaccin peuvent être consultées via la plate-forme Kovacs. Et à propos du vaccin AstraZeneca.

« Il ya une quantité à l’intérieur de l’aéroport de Beyrouth en attente de la vérification de la qualité finale de la société mère, ainsi que la possibilité de doses à venir dans quelques jours par Kovacs, at-il dit.

« Il y a une aggravation de l’entrée des vaccins chinois sur le marché privé, avec de grandes quantités susceptibles d’atteindre l’armée libanaise, ainsi qu’une plus petite quantité qui peut être éliminée par le secteur privé », a-t-il dit. « Nous attendons des informations de la Pharmaline retardée, et les quantités qui sont considérées ne sont pas comme prévu », at-il dit, ajoutant qu’«il ya un mouvement vaccinal, mais nous espérons qu’il sera plus grand. »

« L’immunité communautaire est encore précoce, mais environ 10 % de la société libanaise a été infectée par le CORONAvirus, et au moins 7 à 8 % ont reçu la première dose du vaccin », a-t-il déclaré. Mais à partir de maintenant, pour renforcer cette immunité, nous devons respecter les procédures.

    la source :
  • Sawt Beirut International