SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 21 October 2021, Thursday |

La Chine lance son premier vol habité vers sa station spatiale

Dans le cadre de l’ambitieux plan de la Chine visant à achever la construction de sa station spatialela à la fin de l’année prochaine et à s’imposer comme une puissance spatiale mondiale, la Chine a annoncé une fusée avec trois astronautes à bord pour sa première mission habitée vers la station spatiale construite par Pékin.

Au milieu d’un énorme nuage de fumée, la fusée Longue Marche-2F a décollé de la base de lancement de fusées dans le désert de Gobi, dans le nord-ouest de la Chine, transportant trois astronautes à bord du vaisseau spatial Shenzhou-12, qui passera trois mois à la station de Tiangong, dans ce qui sera la plus longue mission spatiale habitée de Chine à ce jour.

Les trois astronautes sont Nih Haisheng, 56 ans, Liu Boming, 54 ans, et Tang Hongbuh, le plus jeune des trois astronautes à l’âge de 45 ans.

Cette année, la Chine a commencé la construction de sa propre station spatiale en lançant Tianhe, la première et la plus grande unité des trois stations, à la fin du mois d’avril.

L’équipage de Shenzhou devrait rester trois mois dans l’unité de Tianhe, ce qui signifie « Harmonie des cieux », une unité cylindrique de 16,6 mètres de long et 4,2 mètres de diamètre.

La dernière mission habitée de la Chine a eu lieu en 2016, lorsque le Shenzhou-11 a lancé un porte-astronautes vers Tiangong-2, un prototype de la station spatiale, où ils sont restés environ un mois.

Pékin ambitionne de devenir une force majeure dans l’espace d’ici 2030. En mai, il est devenu le deuxième pays à placer un engin spatial sur Mars deux ans après l’atterrissage du premier engin spatial chinois sur la face cachée de la Lune.