SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Mise en garde contre nouvelles conséquences catastrophiques pour le réchauffement climatique

Les avertissements se poursuivent sur les effets catastrophiques du changement climatique, qui menace la sécurité et la stabilité du monde.

Des scientifiques de l’Université Duke ont déclaré que le réchauffement climatique affectera clairement le marché du travail, car les gens ne pourront pas travailler à l’air libre pendant longtemps.

Les experts prédisent qu’en raison de l’apparition d’un climat très chaud, « la chaleur de l’enfer », les gens refuseront de travailler longtemps dans les rues. Parce que si la température de la terre augmente de plus de 2 degrés Celsius, les pertes économiques résultant de la faible productivité du travail seront de 1,6 billion de dollars par an.

Selon les chercheurs, les travailleurs des régions tropicales et subtropicales – Asie, Moyen-Orient, Afrique et Pacifique occidental – sont les plus touchés par la hausse des températures. Parce qu’ils feront face à de grandes difficultés en travaillant dans la rue. Les chercheurs ont averti que la vie à l’air libre deviendra plus difficile à mesure que l’atmosphère se réchauffera d’un degré Celsius.

Par exemple, en été, il sera presque impossible d’effectuer des travaux dans les secteurs de l’agriculture et de la construction en toute sécurité dans de nombreux pays – Inde, Chine, Pakistan et Indonésie, où la plupart de la population travaille à l’extérieur, entraînant des pertes économiques importantes.
Pour éviter ces conséquences, plus de 190 pays ont signé l’Accord de Paris sur le climat en 2015. qui comprend un plan d’action pour contenir le réchauffement climatique.