SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

40% des salaires des enseignants et employés ont été réservés

Le « mouvement des enseignants contractuels du secondaire » a condamné ce qu’il a décrit comme le complot de l’Association des banques sous couvert du gouverneur de la Banque du Liban, en prenant la décision agressive de retenir 40 % de la valeur de chaque salaire et de toutes les incitations ou des prestations mensuelles pour les enseignants contractuels et les employés.

Pour éclairer ce sujet, le Dr Ali Fares, maître de conférences à la Faculté des sciences et membre du Comité des professeurs contractuels de l’Université libanaise, s’est joint à nous.

Le chef du Syndicat des propriétaires de supermarchés, Nabil Fahd, a prévenu que:« les supermarchés pourraient arriver au stade de ne pas accepter les paiements par carte bancaire dans les prochains jours si une solution à cette crise n’est pas trouvée », considérant que le citoyen et les supermarchés sont victimes de la bras de fer entre le gouvernement et la Banque centrale ».

Fahd a souligné, dans une interview accordée à Sawt Beirut International, que:« la solution pour revenir sur la décision récente qui oblige le consommateur à payer la moitié de la facture en espèces, réside en deux pistes: la première est que la Banque du Liban autorise les supermarchés utiliser l’argent des cartes bancaires pour acheter des articles.

Quant à la deuxième voie, il appartient au reste des secteurs de revenir sur la décision de ne pas recevoir d’argent avec ces cartes, afin qu’il soit distribué à tous les secteurs et pas seulement aux supermarchés ».

Dans le contexte des répercussions de la crise ukrainienne, Fahd a expliqué que les prix vont augmenter en raison de la hausse de leurs prix au niveau mondial en plus de la hausse des prix du pétrole, et donc de l’augmentation du coût de leur expédition vers le Liban, décrivant la situation comme très difficile.