SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 September 2022, Friday |

À l’occasion de la mémoire de l’assassinat de Hariri… une tentative d’assassinat contre la communauté sunnite

Le 17e anniversaire de l’assassinat du Premier ministre Rafic Hariri n’a pas été comme les précédents, ni dans la forme ni dans le contenu.

La célébration politique et populaire que le chef du Courant du Futur, Saad Hariri, organise depuis l’assassinat de son père, a été absente, pour être remplacée par un arrêt symbolique sur la tombe du président martyr, limité à une nombre de membres de la famille, de représentants du Bloc du futur et d’une foule populaire.

A travers lui, Hariri a voulu délivrer un message à l’intérieur et à l’extérieur, ce qui était clair dans la phrase qui était posée sur l’une de ses photos et qui y écrivait : Personne ne viendra jamais comme lui et il ne prendra pas sa place.

Hariri s’est engagé à ne pas prendre la parole pour souligner sa position de ne pas se présenter aux élections législatives, ni à l’investiture ni en soutien à aucun candidat, ce qu’il a répété aux députés du Bloc du Futur lors de la réunion tenue dimanche soir, qui n’a pas dépassé la moitié une heure.

Hariri ne s’est pas contenté de se retirer des élections, mais est allé plus loin, arguant que les élections législatives ne changeraient rien.

En cela, c’est un message de frustration pour la plupart des Libanais qui comptent sur ces élections pour faire changer les choses.

Hariri a même conseillé aux députés de son bloc de ne pas se présenter aux élections, car les choses deviendraient plus dangereuses dans le pays et ils ne recevraient que des insultes.

En attendant que la scène se précise au sein de la communauté sunnite et l’ampleur de la réponse de la secte à la demande de Saad Hariri, notamment après la prise de position de Bahaa Hariri, qui contredit la position de son frère et l’appelle à participer aux élections en tant que candidat, en plus de la position de Dar al-Fatwa et des anciens premiers ministres en refusant de quitter l’arène sunnite pour les alliés du Hezbollah.