SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 July 2022, Thursday |

Après avoir fixé la date des consultations…

Au milieu de graves crises économiques et politiques, de divisions entre les partis et les forces le Liban s’apprête jeudi prochain à entamer l’étape des consultations parlementaires pour nommer le nouveau Premier ministre.

Ces consultations dissiperont-elles les craintes d’entrer dans un vide constitutionnel?

Le journaliste Tony Boulos a vu qu’il y a de nombreuses complications dans la formation du gouvernement, notamment par le président Michel Aoun et le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil et que de nombreuses surprises et évolutions seront observées dans les prochains jours.

Le président Najib Mikati est-il vraiment le seul leader parmi les candidats à la tête du gouvernement?

Boulos a précisé qu’il y a plusieurs tentatives pour entraver tout ce qui contribue à la détente de la situation actuelle, pointant la possibilité d’entrer dans un vide présidentiel, ce qui renforcerait l’ingérence étrangère dans les affaires intérieures du Liban, comme d’habitude!