SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2021, Saturday |

Après les évanouissements et la panique… Quelle est la vérité sur le retrait des vaccins « Pfizer » du Liban ?

Selon certaines informations, le ministère de la Santé publique a retiré des quantités de vaccin «Pfizer» des centres de vaccination, après avoir découvert qu’il provoque divers symptômes chez certains, notamment une chute brutale de la pression artérielle.

Ou une sensibilité excessive comme mesure proactive et pour des raisons purement préventives, et ces quantités sont conservées dans les entrepôts du ministère de la Santé jusqu’à ce que leur sécurité soit vérifiée.

Il n’y a pas lieu de s’inquiéter, ces symptômes ne sortent pas de l’ordinaire, ce sont plutôt des symptômes naturels qui ont également été enregistrés en Amérique et en Europe chez des jeunes et de petits groupes qui sont maintenant en bonne santé.

Environ 3 millions de doses ont été reçues au Liban jusqu’à présent, et il y a eu des pourcentages limités de ces cas, il n’y a donc pas lieu de paniquer tout en soulignant la nécessité de recevoir le vaccin pour faire face à cette pandémie au Liban.