SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 5 October 2022, Wednesday |

Bahaa Hariri à l’Associated Press: le Hezbollah est un passé raté et non pas le Liban de l’avenir

Bahaa Hariri espérait que les prochaines élections amèneraient au Liban une nouvelle génération de dirigeants, et il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour apporter un changement positif et rendre compte de la corruption passée, considérant que le Hezbollah, une organisation terroriste qui fait partie du  » passé raté » et non pas le Liban de l’avenir.

Dans une interview à l’Associated Press, Hariri a souligné que le peuple n’a pas besoin de plus de balles, il a besoin de pain, d’emplois, d’électricité et d’un gouvernement qui sert tout le peuple: « Le peuple exige une nouvelle génération de dirigeants loin de ceux qui, au cours des quinze dernières années, nous ont conduits là où nous sommes aujourd’hui, dans un État défaillant. »

Bahaa Hariri a souligné que l’une de ses priorités est d’avoir un audit financier ouvert et transparent pour le gouvernement et le secteur bancaire et a demandé: Où est l’argent? Tous les responsables de corruption doivent être tenus responsables devant les tribunaux et tenus responsables de leurs actes.

Il a considéré que la différence entre moi et les membres de ma famille qui ont pratiqué la politique au cours des quinze dernières années est très grande, et je ne peux pas accepter les politiques ratées pratiquées par certains d’entre eux, qui ont conduit le pays à cet effondrement.