SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2022, Thursday |

Bassil a kidnappé une femme et son mari !

 

En 2015, Lara Samaha, une citoyenne américaine d’origine libanaise, et son mari ont intenté une action en justice déposée à Beyrouth selon laquelle des membres de leur famille s’étaient emparés de l’héritage de Lara estimé à des millions de dollars.

Le couple a également intenté une action parallèle aux États-Unis d’Amérique.

En 2019, le couple s’est rendu au Liban dans l’espoir de régler le différend. À leur arrivée à l’aéroport de Beyrouth, ils ont été détenus et emprisonnés.

Dans une communication à  Sawt Beirut International avec Lara Samaha, elle a indiqué qu’elle avait été emprisonnée pendant 11 jours alors qu’elle son mari a été emprisonné pendant 9 jours dans une prison militaire souterraine sans manger ni boire, Lara a ajouté que lorsqu’elle a été détenue, les poursuites ont été retirées du Liban et des Etats-Unis , par son avocat, Majed Bwez, sans son consentement.

Ici, les caractéristiques de l’affaire ont commencé à se dévoiler.La proposition de nommer Bwez comme avocat pour l’affaire a eu lieu lors de la visite de Lara à l’épouse du représentant Gebran Bassil, qui est lié à la famille.

Il a été implanté comme espion par Basil pour être au courant de toutes ses démarches judiciaires, sachant que Boyce est l’un des accusés dans l’affaire civile américaine que Lara et son mari ont rouverte à leur libération et de retour à Miami contre Gibran Basil Salim Jreissati, qui alors ministre de la Justice, le juge Peter Germanos, Danny Macaron et plusieurs proches de Bassil ont été remis au ministère libanais des Affaires étrangères.

Si un autre point noir vient s’ajouter au dossier noir de Basile et de ses collaborateurs contre les Libanais, la question de Lara Samaha sera suivie par la Voix de Beyrouth International, et nous aurons des rapports ultérieurs pour suivre cette affaire.