SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

Bassil crée une tension au Akkar…Et menace de suspendre la participation aux élections !

Avec un ton élevé, le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, a augmenté le niveau de la menace, en annonçant qu’il ne participerait pas aux élections législatives, après avoir estimé que son mouvement dans les régions pourrait être menacé, notamment après les problèmes qu’a connus la ville de Rahbeh (Akkar) pour protester contre sa visite dans cette ville. Certains décrivent les déclarations de bassil comme un moyen pour tenter de faire tomber les élections.

La menace de Bassil de suspendre la participation du mouvement aux élections pousse-t-elle à perturber ou à menacer cet événement important, comme le prouve les problèmes et les incidents mobiles de ces derniers jours ?

Les sources politiques ont estimé que les propos de Bassil peuvent jeter un doute sur la capacité des forces de sécurité à protéger les élections. Les propos de Bassil peuvent-ils être considérés comme une réponse au ministre de l’Intérieur et un rejet de ses propos ?