SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Bassil fait une alliance avec le Mouvement Amal

La date des élections approche, et avec elle, les attitudes changent. Les adversaires sont devenus des alliés, et les alliés des adversaires.

Une alliance a été formée entre le Mouvement patriotique libre et le Mouvement Amal.

Ces deux partis ont un dossier noir l’un contre l’autre. Qui parmi nous ne se souvient pas de la description du chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, au président du Parlement Nabih Berri comme étant un voyou ? Qui peut oublier l’obstruction de Berri à de nombreuses propositions de Bassil au Parlement ? Et les autres rivalités politiques entre les ministères des finances et de l’énergie, mais toutes ces batailles acharnées ont fondu devant les intérêts électoraux.

Quant aux voix électorales du mouvement Amal qui était pour le socialiste, à qui serait-il désigné après que le président Nabih Berri ait annoncé que le mouvement Amal ne donnerait une seule voix à aucune liste dans laquelle les Forces libanaises sont présentes après les événements de Tayouneh et après les positions de son dirigeant Samir Geagea sur le duo chiite.

Il est donc clair que plus on se rapproche des élections présidentielles, plus le Courant patriotique libre se rapproche de ses adversaires sur la même ligne politique afin de réserver le siège présidentiel au nom de son président, Gebran Bassil.