SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 November 2022, Tuesday |

Berri obtient le taux de vote le plus bas de son histoire!

Le Parlement libanais a réélu Nabih Berri à sa présidence, pour la septième fois, après avoir obtenu 65 voix sur 128, soit le pourcentage requis pour l’élire pour un nouveau mandat.

Quant au reste des votes du parlement, ils ont été répartis entre 23 papiers blancs et 40 papier annulés.

C’est la première fois dans l’histoire des six dernières sessions que Berri reçoit un si petit nombre de voix depuis 1992, ce qui confirme qu’il y a eu un changement complet dans le cours des conditions et de la situation politique.

Son pourcentage de voix le plus élevé est en 2000, lorsqu’il a gagné avec 124 voix. Lors de la session de 1992, Berri a remporté 105 voix et en 1996, il a remporté 122 voix.

Lors des sessions de 2005 et 2009, Berri a reçu 90 voix, tandis qu’à la session de 2018, il a reçu 98 voix, en plus de 23 papiers blancs et d’un papier annulé.

Le parlement de 2022 a également élu un vice-président. Elias Bou Saab a remporté ce poste avec 65 voix, au second tour, après avoir remporté lors du premier 64 voix.

Le député Alain Aoun a remporté le poste de secrétaire avec 65 voix, et le deuxième secrétaire, le député Hadi Abou Al-Hassan, a remporté par acclamation après le retrait du député Firas Hamdan.

Les députés Agop Pakradounian, Michel Moussa et Karim Kabbara ont été nommés membres du Bureau du Parlement par acclamation.

À la lumière de l’effondrement économique en cours depuis l’automne 2019, il est de la responsabilité du nouveau parlement d’adopter les projets de loi et les réformes urgentes requises par le Fonds monétaire international afin de soutenir le Liban.