SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Bien qu’aujourd’hui, il « souffre de privation »… Son histoire est en danger

Près de la Grande Mosquée Mansouri, à Tripoli, se trouve le Hamamam Al-Nouri.

Ce hammam, considéré comme un chef-d’œuvre antique, est l’un des plus grands et des plus anciens bains archéologiques du Liban et le plus ancien.

Le chef du Comité des antiquités et du patrimoine de la municipalité de Tripoli, Khaled Omar Tadmuri, a déclaré au correspondant de Sawt Beirut International, Ghassan Farran : « Hammam al-Nuri est le bain le plus ancien et le plus ancien de Tripoli, mais plutôt du Liban.  »

Il a ajouté: « Il se distingue par ses hauts dômes, sa grande superficie et ses divisions patrimoniales, où se trouve la grande salle extérieure connue sous le nom d’Al-Barani, avec une fontaine d’eau au milieu. »

Il a poursuivi: « Et ses murs étaient décorés de céramiques et de céramiques ottomanes. »

Il a ajouté: « Cette salle de bain a été construite à l’époque mamelouke par le prince Abdullah Sanjar al-Nuri en 1310 après JC, et le quartier était connu sous son nom. »

La dévastation ravage l’endroit, et la négligence n’est pas le résultat de la nouvelle crise, mais plutôt elle est enracinée depuis l’ancien temps.

Tadmouri a déclaré: « La salle de bain a besoin d’être sauvée rapidement, car elle a perdu beaucoup de ses aspects décoratifs et architecturaux, bien qu’elle préserve ses structures architecturales, et elle a été exposée pendant la guerre du Liban à un certain nombre d’obus qui lui sont tombés dessus. »

Il a ajouté: « De manière constructive, le bâtiment de la salle de bain est toujours cohérent, mais les travaux de rénovation sont nécessaires pour le réaliser rapidement, car la salle de bain est un lieu fermé.  »

Tripoli souffre depuis longtemps de négligence et de privations.