SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

C’est interdit aux Libanais de se reposer…Israël portera-t-il le dernier coup au Liban ?

A la veille de l’arrivée du médiateur américain, Amos Hochstein à Beyrouth, pour tenter de relancer les négociations indirectes entre le Liban et Israël concernant les frontières maritimes, le chef d’état-major israélien, Aviv Kohavi, a haussé le ton des menaces envers le Liban, mettant en garde et menaçant les Libanais d’une attaque qu’ils n’avaient jamais vue auparavant !

Les avis sont partagés quant à savoir si ces menaces sont sérieuses ou s’il s’agit simplement d’une tentative d’intimider la rue libanaise et de faire pression sur l’autorité. La proche période porte-t-elle vraiment une guerre ouverte ? !

Dans sa déclaration, Kohavi a parlé de l’identification de milliers de cibles qui seront détruites, y compris un système de missiles et d’engins appartenant au Hezbollah. Quelles sont les zones menacées au Liban ?

Le Secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait déjà prévenu le 9 mai que son parti est en mesure d’empêcher Israël de forer des puits de gaz, menaçant la possibilité que la prochaine guerre soit une guerre existentielle pour Israël.

Israël va-t-il mettre ses menaces à exécution et anéantir les espoirs que le Liban place dans la prometteuse saison touristique ! La réponse ne semble pas très éloignée, et la nature des intentions israéliennes pourrait devenir claire dans un avenir proche.