SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 February 2023, Thursday |

« Ceux qui avaient honte sont morts »… Justice politisée au Liban !

L’accusation : exiger justice, la justice d’un attentat qui a secoué Beyrouth, et brûlé le cœur du Liban et le cœur des Libanais.
Les accusés : les familles des martyrs qui ont perdu leurs proches et qui n’ont plus « rien à être triste ».

Hier, l’enquête artificielle avec les familles des victimes sur ce qui s’est passé à proximité du Palais de Justice au milieu de la semaine dernière pendant la veillée, s’est terminée par des renvois judiciaires qui ont décidé de laisser William Noon et Peter Bou Saab, mais avec eux restant sous enquête, c’est-à-dire sous la pression de nouvelles convocations, tandis que d’autres se sont retrouvés avec un engagement de se déplacer pacifiquement et de ne pas insulter la justice!