SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Combien coûte-t-il pour aller au travail?

Après la flambée du prix d’essence qui a dépassé 233 000 LBP, le coût du transport pour les voitures privées et publiques a augmenté, et le coût d’un kilomètre est devenu 1 927 LBP pour une voiture avec une consommation moyenne de 170 kilomètres pour 20 litres d’essence.

Selon l’étude d’International Information, qui comprenait le coût de la dépréciation de tous les facteurs impliqués dans l’entretien de la voiture, à un taux de change de 19 000 LBP par dollar, le coût de l’aller-retour de Beyrouth à Tripoli est de 308 000 LBP, de Beyrouth à Jounieh de 95 000 LBP, de Beyrouth à Saida 173 000 LBP, de Beyrouth à Zahle 196 000 LBP, et de Beyrouth à Baalbek 308 000 LBP.

Qui est-il capable de supporter un coût allant de 3 à 7 millions de LBP par mois pour se rendre quotidiennement au travail?

Plus de trois mois après l’émission de la circulaire 158, qui permet aux titulaires de comptes en dollars américains avant octobre 2019 de retirer mensuellement 400 $ en espèces et son équivalent en livres au taux de 12 000 LBP. La Banque centrale a annoncé dans un communiqué que le nombre de bénéficiaires de la circulaire 158 avait atteint 120 000 et que la demande augmentait, car elle permettrait de restituer l’argent aux petits déposants.

Alors que la Banque centrale s’efforce de restituer tous les fonds à tous les titulaires de compte qui ne dépassent pas 10 000 $ dans un délai d’un an à compter de la date de début de l’application de cette circulaire.

Pour commenter ce sujet, l’ancien chef de la Commission de contrôle bancaire, Samir Hammoud, nous a rejoints.