SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Comment le citoyen libanais juge-t-il le nouveau parlement ?

Le manque de médicaments, les files d’attente dans les stations-service, la hausse du taux de change du dollar et le manque de capacité des hôpitaux… Tous ces facteurs n’ont pas poussé certains citoyens libanais à voter lors des élections législatives, où le taux de participation était d’environ quarante et un pour cent.

Néanmoins, les forces du changement ont réussi à pénétrer le mur du pouvoir, alors comment les citoyens jugent-ils le nouveau parlement ?

Il semble qu’une partie des Libanais préfère rester l’otage d’un groupe de personnes et craint le changement, et l’autre partie a fait son choix et s’est retournée contre eux. Quant à la responsabilité aujourd’hui, elle consiste à traduire cette victoire pour les groupes de changement au sein de l’autorité en combattant la corruption et les corrompus.