SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 December 2021, Wednesday |

Comment les Libanaises répondent-elles au Premier ministre Najib Mikati?

Lorsque le Premier ministre Najib Mikati a déclaré aux journalistes au palais de Baabda que la veille du jour de l’indépendance, il lisait sur l’indépendance du Liban…

Les Libanaises pensaient qu’il lisait Fawaz Traboulsi ou Kamal al-Salibi ou Massoud Daher et son livre « L’indépendance du Liban, la formule et la charte », pour lui rafraîchir la mémoire.

Ce n’est pas la première fois que les politiciens libanais ont recours à des propos masculins et odieux contre les femmes.

Le ministre de l’Intérieur a précisé son rôle dans la « cuisine » et le ministre des Affaires étrangères « Park the Globe » l’a présentée sur un plateau d’émotion devant le ministre des Affaires étrangères de Dubaï.

On n’oubliera pas Wiam Wahhab, qui a voulu faire du Liban un pays de prostitution grâce aux femmes russes.

La liste ne s’arrête pas aux positions, que ce soit au niveau du ridicule ou des insultes personnelles.

En tout cas, puisque le président s’éduque des opinions des gens, se sent avec eux et pleure avec eux.

L’un d’eux a écrit : « Le Liban, Monsieur le Président, est la famille que, malgré les différences et les difficultés, nous, en tant que gardiens, devons concéder et tenter l’impossible pour la préserver.

Pas mieux que le divorce! . «