SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

De lourds dossiers économiques qui attendent la prochaine législature

Ce n’est pas un simple détail, que le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, à la veille des élections législatives, publie une circulaire informant les Libanais que les dépôts auprès de la banque, en dollars, ont le droit de les restitués en livres libanaises, sur la base des dispositions des articles 754 et 761 du Code des obligations et des contrats.

Après avoir tourné la page des élections, la situation économique reviendra-t-elle sur le devant de la scène en raison de plus de tension et de fragmentation?

Yachouhi a estimé que la majorité parlementaire du prochain parlement devrait réexaminer les options économiques du Liban.

Et en ce qui concerne la politique, la majorité parlementaire du prochain parlement devrait aussi resserrer les cordes, donner la priorité aux intérêts particuliers et discuter des quotas aux dépens des pauvres se poursuivra dans la prochaine étape, selon Yachouhi, et cela pour plusieurs raisons.

Dans tous les cas, le nouveau parlement sera confronté à de profonds défis à la suite de plusieurs années d’échecs, de mauvaise gestion et de l’absence de consensus politique, entre les grandes puissances sur le plan de relance économique.