SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Démissions au sein du CPL…et colère contre Bassil

Une fois de plus, l’état de désaccord au sein du « Courant patriotique libre CPL » sur la politique de son chef, le député Gebran Bassil, a été mis en évidence par la démission du député de Baabda Hikmat Dib, après que des personnalités considérées comme les fondateurs du parti l’aient précédé dans la même démarche dans des cas précédents. Bien que la principale raison qui a poussé le député Hikmat Deeb à démissionner du Courant patriotique libre ait été son exclusion de la course électorale, la crise des relations entre Bassil et la nouvelle direction du mouvement, et les anciens dirigeants, est beaucoup plus profonde qu’un dossier électoral et des nominations. La raison réelle de ces démissions est la détérioration complète de l’organisation du parti, qui a fait que Bassil contrôle tous les aspects du courant.

Hikmat Dib ne sera pas le seul, car des informations indiquent que d’autres personnalités vont prendre la même décision avec l’annonce du « courant » pour ses nominations finales la semaine prochaine, surtout avec l’adoption par Bassil de la nouvelle politique de sélection des candidats qui impose l’exclusion des militants et des loyalistes au profit de ceux qui soutiennent financièrement le mouvement.

La lueur du courant d’Aoun va-t-elle s’éteindre, alors que l’ère du président Michel Aoun s’est terminée avec zéro réalisation ?