SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 25 September 2022, Sunday |

Des prix fous pour les livres et la papeterie…

A cette période de l’année, les familles des élèves se préparent à recevoir la rentrée scolaire et à acheter livres et papeterie, et les préparatifs jusqu’à présent sont timides, du fait de l’accélération de la crise économique et de la montée rapide des échanges évaluer.

La valeur élevée des frais de scolarité annuels et l’incapacité de supporter le poids des prix des livres et de la papeterie font souffrir les familles en plus de leurs souffrances quotidiennes.

Les prix sont devenus fous, surtout pour les personnes qui travaillent dans le secteur public, ou qui reçoivent encore leurs salaires en livres libanaises.

Quant à ceux qui reçoivent des dollars frais, la question est différente.

Les parents des élèves des écoles des missions françaises, et ceux qui importent des livres de France, ont lancé un bazar du livre. Dans de nombreuses écoles, les parents ont créé des groupes WhatsApp pour échanger des livres entre eux.

Face aux prix élevés des livres importés qui sont utilisés dans les écoles des missions et celles qui adoptent les programmes français, par exemple, les gens ont commencé à recourir à l’emprunt et à l’échange de livres usagés.

Quant à la papeterie, tout le monde souffrira du coût des prix, et remplacera ce qu’il achetait à certaines marques par de la papeterie importée de Chine et de Turquie.

Au final, le ressentiment est palpable. Pour beaucoup d’entre eux, l’éducation est plus importante que la nourriture et la boisson, car c’est la garantie de l’avenir de leurs enfants dans un pays qui les pousse à partir pour vivre en dignité.