SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 2 October 2022, Sunday |

En réponse aux demandes du Fonds monétaire international … Le secret bancaire est menacé ?

Avec la signature de l’accord du Fonds monétaire international, et dans le cadre de la mise en conformité avec les exigences qui ont été convenues par les autorités exécutives et législatives pour convertir la formule de l’accord initial en un programme de financement de 3 milliards de dollars sur 4 ans, le gouvernement s’apprête à abandonner le système du « secret bancaire » qui a été adopté par le pays depuis six décennies et plus.

Quelle est l’importance de l’application de cette loi aujourd’hui dans la lutte contre la corruption rampante depuis le début de la crise économique ?

Pendant de nombreuses années, cette loi a réussi à attirer les capitaux locaux et étrangers, à soutenir la confiance dans l’économie nationale et le système bancaire, et à encourager les investissements nationaux et étrangers. Quel sera l’effet de l’assouplissement du secret bancaire sur l’activité bancaire ?

La modification de cette loi est inévitable, car il s’agit d’une demande fondamentale du Fonds monétaire international… La balle est aujourd’hui dans le camp du Parlement libanais… Approuvera-t-il les amendements qui lui sont soumis par le gouvernement ?