SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 6 October 2022, Thursday |

Facebook interdit la recherche du nom d’Ali Hassan Khalil

Dans un geste surprenant, le site du réseau social « Facebook » a empêché la fonction de recherche d’un membre du bloc de Développement et Libération, le député « Ali Hassan Khalil ».

Lors de la recherche de son nom, un message apparaît du site, surmonté d’une question : « Êtes-vous sûr de vouloir poursuivre la recherche ? » Une explication des raisons est ajoutée à la question, qui précise que « l’expression ou le nom que vous recherchez est parfois associé à des actions dangereuses menées par des individus et des organisations, ce qui n’est pas autorisé sur Facebook ».

Al-Tigrini a souligné que le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, et l’ancien ministre Youssef Fenianos sont les plus exposés à des sanctions similaires.

Dans ce contexte, Al-Tigrini a révélé que Facebook a également banni les comptes de certains candidats.

Avec cette mesure, Khalil rejoint le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, et le responsable du parti, Imad Mughniyeh, tué en Syrie en 2008, sur la liste des personnes interdites par Facebook.