SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 28 November 2022, Monday |

Gouverneur de la Banque du Liban: Le taux de change ne peut pas être unifié

Le gouverneur de la Banque du Liban, Riad Salameh, a révélé que la réserve obligatoire était tombée à 12,5 milliards de dollars, expliquant dans un entretien à l’AFP que « l’obtention d’un soutien allant de 12 à 15 milliards de dollars, dans le cadre d’un accord avec le Fonds monétaire international, contribuera à relancer l’économie et à rétablir la confiance.

Salameh a souligné que la discussion avec le FMI porte toujours sur les chiffres et qu’il n’y a pas encore de plan prêt à en discuter. Il a déclaré que le taux de change officiel de 1500 LBP par dollar n’est plus réaliste et ne peut être unifié sans stabilité politique et avant un accord avec le FMI.

Salameh a également confirmé que la Banque centrale est en mesure de financer l’importation des marchandises subventionnées restantes pour une période allant de 6 à 9 mois au moins.

La question des retraites a toujours suscité des inquiétudes pour une grande partie de la population libanaise, qui ne se rend plus compte de ce qui doit être garanti aujourd’hui, et qui ne sait pas ce que les prochaines heures pourraient lui réserver compte tenu de la situation économique difficile et instable.

Aujourd’hui, malgré toutes les conditions difficiles, une discussion a eu lieu, consacrée au projet de loi relatif à l’adoption de la pension, et à ceux qui n’ont pas de soutien de famille, ce qui constitue une étape très importante pour assurer la sécurité sociale des Libanais.

Pour faire la lumière sur ce sujet, le président du Syndicat général du travail, Bechara Asmar, s’est jointe à nous.