SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 September 2022, Tuesday |

Il n’y a pas de crise du gaz… mais

Le peuple libanais vit au milieu de crises économiques et quotidiennes sans fin. Où les crises s’aggravent chaque jour. Aujourd’hui, y aura-t-il une crise du gaz, et ce secteur annoncera-t-il une grève si le processus d’achat et de vente de gaz n’est pas dollarisé?

L’instabilité du taux de change de la lire par rapport au dollar américain et l’incapacité du ministère de l’Énergie à remédier à cette anomalie ont causé d’énormes pertes aux distributeurs de gaz, qui achètent leurs marchandises aux entreprises de remplissage dans la devise du dollar américain, puis ils sont obligés de vendre selon les prix du ministère de l’Énergie en livres libanaises.

Les distributeurs de gaz ne peuvent pas continuer à subir des pertes quotidiennes sur leurs bénéfices et leur capital, à un moment où le ministère de l’Énergie ne fait aucun effort pour régler ce problème, d’autant plus qu’il faut une décision de dollariser le processus d’achat et de vente, en particulier dans compte tenu de l’instabilité de la monnaie libanaise.

S’il n’y a pas de crise du gaz, mais dans le cas où cette demande juste n’est pas satisfaite, le Syndicat prendra une décision pour une grève générale sur toutes les terres libanaises jusqu’à ce que le prix soit corrigé, selon le prix du dollar sur le marché noir .