SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Introduction au bulletin d’information de Sawt Beirut International: 15 mai 2022 : le début du changement !

Pourquoi les anciens chefs de gouvernement ont-ils décidé de s’abstenir de participer aux élections ? Une question simple et directe, mais dont la réponse est très complexe. Tout d’abord, il faut dire que les réponses données par les quatre chefs de gouvernement ne sont pas très convaincantes. Personne ne croit qu’il existe au Liban des responsables qui renoncent volontairement à toute forme d’autorité. Cela n’a jamais été la norme pour les politiciens au Liban. Par conséquent, le discours des anciens premiers ministres sur la nécessité de faire de la place aux jeunes et sur l’importance du changement n’est qu’un discours destiné à la consommation médiatique et n’exprime pas du tout la vérité et la réalité. Où est donc la vérité ?

Il est certain que Saad Hariri, Fouad Siniora, Najib Mikati et Tammam Salam ont compris : qu’il n’y a aucune possibilité de changement dans un tel système. Depuis trente ans ou plus, ce système vole les gens, suce leur sang, jusqu’à ce que la plus grande partie du peuple libanais tombe sous le seuil de pauvreté. Par conséquent, il n’y a aucun espoir que le système actuel soit la solution, ou que la solution vienne de son côté. Les chefs de gouvernement ont-ils compris la vérité noire avant les autres ? C’est l’espoir… Que les élections du 15 mai 2022 constituent le début du changement.