SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Introduction au bulletin d’information de Sawt Beirut International: Au Président Aoun…Tous les faits cachés seront révélés publiquement!

Les relations entre le Liban et l’Arabie saoudite peuvent revenir à la normale. Il y a des partis au Liban qui tiennent à ces relations et qui ne veulent pas que le Liban perde sa profondeur arabe, voire son affiliation et son identité.

Les pays arabes en général et les États du Golfe en particulier tiennent au Liban et veulent qu’il continue d’être un modèle distingué dans la région.

Sur la base des informations qui se sont répandues aujourd’hui à Beyrouth, il y a une étape arabe, et peut-être du Golfe, en attente pour reconnecter ce qui était coupé entre le Liban et les Arabes. La visite du Patriarche Al-Rahi en Egypte s’inscrit dans ce cadre.

D’autre part, il y a des responsables arrogants qui veulent déraciner le Liban de son environnement et l’isoler, en vue de le rattacher à l’axe de la résistance, qui est dans sa profondeur un axe iranien qui ne croit qu’aux guerres continues, et propage une culture de violence et de mort au lieu d’une culture de prospérité, de développement et de vie.

Parmi les responsables les plus en vue qui veulent lier le Liban à l’axe iranien figure le président Michel Aoun.

Ce qu’il a dit hier au journal italien, Repubblica, indique une volonté de nuire aux relations du Liban avec son environnement arabe.

Aoun a souligné que ce que fait le Hezbollah n’est pas du terrorisme et que le parti n’a aucune influence sur la réalité de la sécurité intérieure du peuple libanais. Bien sûr, la positivité du président est belle, mais elle est positive et ne repose sur aucune réalité.

Aoun a-t-il oublié l’assassinat de Rafik Hariri et Luqman Sleem et l’exécution de Samer Hanna? A-t-il oublié les événements du 7 mai, la bataille de Ain al-Remmeneh et la menace judiciaire? A-t-il oublié, quand les députés étaient encerclés dans les maisons et les hôtels? A-t-il oublié les cellules terroristes qui ont été découvertes pour le Hezbollah dans plusieurs pays arabes? Si toutes ces choses ne sont pas du terrorisme, alors comment le terrorisme peut-il l’être?

De là, un vœu spécial a été adressé au président Aoun. Tant que vous ne voulez pas vous souvenir de ce que le Hezbollah a commis contre les Libanais et les Arabes, mieux vaut ne pas faire de communiqués de presse après aujourd’hui.